L’organisation de la pêche en eau douce, repose sur une construction à 4 niveaux

 

   

 Fédération Nationale de la Pêche en France

et de la Protection du Milieu aquatique

(FNPF)

 

    

 

6 Unions de Bassin :

Protéger les rivières à grande échelle   

12 Associations Régionales :

Développer le tourisme pêche    

 

 

 

94 Fédérations Départementales

des Associations Agréées de Pêche et de

Protection du Milieu Aquatique

(FDAAPPMA) 

 

 

 

3700 Associations Agréées

de Pêche et de Protection

du Milieu Aquatique

(AAPPMA)

Associations

Départementales des

Pêcheurs Amateurs aux

Engins et aux Filets

 

 

La Fédération Nationale de la Pêche et de la Protection du Milieu Aquatique

La FNPF est l’institution de représentation de la pêche en eau douce et de la protection du milieu aquatique français. Elle a été créée par la Loi sur l’Eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 qui lui reconnaît le caractère d’utilité publique. Sa constitution officielle a eu lieu le 5 février 2007. Elle succède ainsi à l’Union Nationale pour la pêche en France et la protection du milieu aquatique fondée en 1947. 
Association Agréée de Protection de l'Environnement par arrêté ministériel du 7 février 2013.

 

Les Unions de Bassin

Afin d'entrer en concordance avec l'organisation étatique des Agences de l'Eau, les fédérations départementales de pêche et de protection du milieu aquatique se sont rassemblées en "Unions de Bassin".

 

ASSOCIATIONS RÉGIONALES

Tenant compte de la nouvelle organisation territoriale et des nouvelles compétences des régions administratives, en particulier son rôle de chef de file sur les questions liées au développement économique et des territoires mais également sur la biodiversité, les Fédérations départementales se structurent également en Associations régionales. Jusqu’à présent les fédérations étaient regroupées en unions régionales des fédérations départementales, cet échelon n’ayant plus de cohérence.

  

94 FÉDÉRATIONS DÉPARTEMENTALES DE PÊCHE ET DE PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE

Les Fédérations départementales de pêche et de protection des milieux aquatiques sont obligatoirement adhérentes de la FNPF.

 

Au nombre de 94, dont une à la Réunion et à St Pierre et Miquelon, elles ont pour objet de :

  • Développer la pêche amateur.
  • Mettre en œuvre des actions de promotion du loisir pêche.
  • Protéger les milieux aquatiques.
  • Mettre en valeur et de surveiller le domaine piscicole départemental.
  • Collecter la Redevance Milieu Aquatique et la Cotisation Pêche et Milieu Aquatique (CPMA).

Dans le cadre de ces objectifs, elles définissent, coordonnent et contrôlent les actions des associations adhérentes.

 

  

3700 ASSOCIATIONS AGRÉÉES DE PÊCHE ET DE PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE

Les associations de pêche représentent 1,5 millions de pêcheurs et sont au nombre de plus de 3700 sur le territoire français.

En prenant une carte de pêche, chaque pêcheur adhère automatiquement à une Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) et acquitte par la même occasion la Cotisation Pêche et Milieu Aquatique (CPMA).

  • Elles détiennent et gèrent les droits de pêche qu’elles acquièrent, négocient, reçoivent ou louent sur les domaines publics ou privés ;
  • Elles participent à la protection des milieux aquatiques, du patrimoine piscicole, luttent contre le braconnage, la pollution et la destruction des zones essentielles à la vie du poisson ;
  • Elles effectuent des opérations de mise en valeur du domaine piscicole ;
  • Elles favorisent l’information et réalisent des actions d’éducation du public aux milieux aquatiques. Elles sont fédérées par département, essentiellement en vue d’assurer des fonctions de représentation associative, de coordination ou d’appui technique.
  • Elles contribuent au maintien du lien social et intergénérationnel via des animations territorialisées permettant aux communes de renforcer leur rayonnement départemental et extra départemental.